Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Zones d'intervention
Partenaires
Union Europeenne
Accueil > Actualités > Centre-Nord : ATAD solidaire des populations déplacées non encore pris en (...)

L’alliance Technique d’Assistance au Développement (ATAD) a procédé ce mardi 03 septembre 2019 à Kaya à une remise de vivres, d’ustensiles de cuisine et de cash à des personnes déplacées internes et des ménages hôtes affectés par les conflits armées.
Après les villes de Djibo, Arbinda, Gorom-Gorom, Dablo et Barsalogho ce sont les populations déplacées à Kaya et les ménages hôtes qui ont bénéficié de l’appui de ATAD grâce à l’appui financier de DIAKONIA et la collaboration de la direction Provinciale du ministère de la Femme, de la Solidarité Nationale et de l’Action Humanitaire du Sanmatenga et du Conseil Nationale de secours d’urgence (CONASUR). C’était au cours d’une cérémonie placée sous la présidence de M. le haut-Commissaire de la province du Sanmatenga représenté par M. K. Laurent KONTOGOM, secrétaire général de ladite province avec la présence des autorités administratives et politiques de la commune de Kaya et des bénéficiaires.
Ainsi, 350 ménages déplacés dans la commune de Kaya non pris en charge à la date du 20 août 2019, soit au total 500 personnes, ont bénéficié de coupons alimentaire d’une valeur de 23000FCFA et de transfert monétaire de 5000 FCFA en cash. Par ailleurs, 100 enfants de 6-23 mois bénéficieront de 2,5kg de farine infantile par mois pendant deux mois. Les femmes de 250 ménages ont également reçu chacune un kit d’ustensiles de cuisine.
Pour Monsieur Constant Y. ZANGO, Président de la structure, cette remise entre dans le cadre du projet « appui aux population déplacées internes et des communautés hôtes affectées par la crise sécuritaire dans la province du Sanmatenga ». Un projet d’une enveloppe global de 31 434 128 CFA qui vise spécifiquement à réduire le déficit de survie et de protection des moyens d’existence des populations affectées par les conflits armés et en situation de plus grande vulnérabilité et prévenir la sous-nutrition en particulier des enfants à risque de malnutrition de 6 à 24 mois dans la région du Centre-Nord.
Ce don fait suite à la situation sécuritaire dans la région du Centre-Nord qui s’est accentuée depuis janvier 2019 amenant les populations à se déplacer.
A la date du 03 septembre 2019, se sont au total 52 300 déplacés qui ont trouvé refuge et protection dans la commune de Kaya. « Au regard de l’ampleur du phénomène, la contribution de tout acteur est la bienvenue. » a fait noter M. K. Laurent KONTOGM, secrétaire général de la province du Sanmatenga dans son intervention. Il a lancé un cri de cœur à l’endroit de chaque burkinabè et à l’endroit des OSC en particulier à s’inscrire dans la chaine de solidarité au profit de leurs compatriotes en situation de détresse.

Vidéo