Projet de renforcement de la résilience des communautés déplacées et hôtes vulnérables aux crises sécuritaire, alimentaire et sanitaire de la province du Sanmatenga RRC2

TITRE DU PROJET : Projet de renforcement de la résilience des communautés déplacées et hôtes vulnérables aux crises sécuritaire, alimentaire et sanitaire de la province du Sanmatenga
DUREE DU PROJET : Novembre 2020 à Janvier 2021
CONTEXTE ET JUSTIFICICATION : L’organisation sociale des communautés au Burkina Faso a évolué avec les différents événements vécus par les populations. Dans la région du Centre-Nord et particulièrement au Sanmatenga l’entraide a beaucoup perdu de sa valeur d’antan. En effet depuis 2016, la région est plongée dans une grande crise humanitaire causée par des attaques de groupes armés radicaux suivies d’affrontements intercommunautaires en janvier 2019 dans la province du Sanmatenga. Depuis lors, la situation s’est aggravée avec plusieurs attaques et meurtres. En octobre 2019, la région du Centre-Nord a accueilli 270 000 déplacés internes, soit 55% du total National. A cette période la province comptait plus de 60 000 PDIs parmi lesquels on enregistrait plus de 500 ménages. A cette situation d’insécurité s’est ajoutée l’apparition de la maladie à corona Virus (COVID-19) au Burkina à partir du mois de mars 2020.
La plupart des personnes déplacées à l’intérieur du pays sont hébergées par des communautés hôtes qui partagent leurs maigres ressources. Aussi, plus de 95 % des PDIs sont-ils dans des ménages hôtes. En raison de l’insécurité, certaines terres ne sont plus accessibles et avec une mauvaise saison des pluies, cela aura un impact négatif sur les cultures, augmentant ainsi la vulnérabilité des personnes déplacées et des communautés hôtes.
De mars à juin 2020, Christian Aid a financé une action de soutien à 300 ménages dans 4 villages de la commune de Boussouma dans l’objectif de renforcer leur résilience aux effets néfastes du changement climatique et à l’insécurité à travers les activités de sensibilisation sur le vivre ensemble, le renforcement des capacités productives, et l’augmentation des revenus. A la mise en œuvre du projet, le contexte de la COVID-19 a été pris en compte malgré une non budgétisation de départ. Au regard des résultats intéressants et de la forte demande, des ressources additionnelles ont été mobilisées pour une extension géographique du projet.
CIBLES : Communautés vulnérables composées de ménages déplacés et de ménages hôtes vulnérables :
Bénéficiaires directs : 200 ménages (60% de PDI et 40% hôtes) avec 2 400 personnes dont 1 104 hommes et 1 296 femmes
Population totale des 3 villages de la zone d’intervention (RGPH 2006) : 5 891 personnes dont 2 673 H et 3 218 F.
Bénéficiaires Indirects : 82 615 (38 182 H et 44 433 F), soit la population de la commune de Boussouma (RGPH 2006)
ZONE D’INTERVENTION : Région du Centre-Nord -Province du Sanmatenga-Commune de Boussouma : villages de Forgui, Napamboumbou, Niniongo
Pour plus d’informations voir le fichier joint..

Documents joints