Le contenu de cette page nécessite une version plus récente d’Adobe Flash Player.

Obtenir le lecteur Adobe Flash

Zones d'intervention
Partenaires
Union Europeenne
Accueil > Réalisations > Programmes en exécutions > Projet GCP/BKF/052/EC, intitulé « Soutien au renforcement des bases de la (...)

Soutien au renforcement des bases de la sécurité alimentaire par le rétablissement des capacités de production de qualité au niveau des communautés rurales affectées par la flambée des prix des produits agricoles.

Financé par la FAO, le programme s’étant sur six mois (06 : 1er Mai 2011 - 31 Octobre 2011). Le programme est mis en oeuvre par ATAD. Le but du programme est de distribuer les intrants aux différents bénéficiaires sélectionnés selon des critères précis sans aucun coût à imputer à ses derniers.

L’ objectif général du projet est :
Améliorer la disponibilité et l’accès des aliments de base en vue de contribuer à la sécurité alimentaire des populations affectées par la flambée des prix au Burkina Faso.

Son objectif spécifique est :
Améliorer la productivité des cultures alimentaires de base des populations vulnérables dans les zones ciblées par l’utilisation des semences améliorées.

Les résultats suivant sont attendus de ce programme :
- R1 : La production de semences certifiées de riz, de maïs, de sorgho, de mil et de niébé est augmentée à travers le soutien de la filière semencière.
- R2 : Les capacités techniques de production des populations vulnérables sont améliorées via l’accès aux semences améliorées et à l’appui technique.
- R3 : Les capacités nationales de gestion et de contrôle de la qualité des semences des cultures de base sont renforcées.
- R4 : Le système national d’information sur les prix des intrants agricoles et produits alimentaires pour l’analyse de la situation alimentaire est appuyé.
- R5 : Un document de stratégie de développement durable de la filière semencière est élaboré et validé.

Ce programme compte :
- Le Président responsable et répondant institutionnel du projet : ZANGO Y Constant
- Un chargé de suivi qui apporte un appui conseil : KOURAOGO Ousseïni
- Un point focal, responsable technique du projet avec les services techniques et en charge de l’accompagnement des agents de terrain : KABORE Juvenal Judicaël
- Une stagiaire qui second le point focal : KARAMBIRI Adjaratou
- 10 animateurs et animatrices recrutés pour l’identification des bénéficiaires,la distribution des semences et le suivi de la production agricole : Ouédraogo Boureima, Sawadogo Halimata, Sawadogo Salam, Mme Tarpaga néé Sawadogo Angélique, Sawadogo Zonabo, Sawadogo P Idrissa, Ouédraogo Zakaria, Sawadogo Mohamado, Sawadogo Abdoulaye et Ouédraogo Idrissa.
- Des comités villageois de sélection des bénéficiaires mis en place dans chaque village
- Un gestionaire : OUEDRAOGO Mariam

La zone d’intervention du programme est la province du Sanmatenga dans les onzes communes :
- Commune de Barsalogho (dans 20 villages)
- Commune de Boussouma (dans 20 villages)
- Commune de Pensa (dans 15 villages)
- Commune de Kaya (dans 20 villages)
- Commune de Korsimoro (dans 20 villages)
- Commune de Mané (dans 20 villages)
- Commune de Namissiguima (dans 10 villages)
- Commune de Dablo (dans 10 villages)
- Commune de Pibaoré (dans 20 villages)
- Commune de Pissila (dans 20 villages)
- Commune de Ziga (dans 20 villages)
Au total 195 villages bénéficiérons de l’appui du programme.

A terme le programme devrait toucher 4 235 ménages bénéficiaires.
Chaque ménage recevra un kit de 15 kg de semences améliorés (Mil et/ou Sorgho).

Vidéo